Le jeu ne paye pas toujours !!

9 avril 2018 - 18:04

Le jeu ne paye pas toujours !! C’est décidément un triste constat, le FCCR a fait le jeu , a dominé une grande partie du match , a montré un jeu construit avec des combinaisons et des phases de création qui partaient des défenseurs ....le foot est parfois ingrat, c’est sur deux offrandes malheureuses que les locaux obtiennent la victoire ,anéantissant toute la domination notoire de l’ensemble du match de la part des rouges . Dès les premières minutes BOUFFIER, qui occupait pour ce match l’axe défensif droit , donnait le tournis à ses adversaires qui désemparés commentaient une faute grossière qui blessait le véloce défenseur.cette faute aurait mérité un jaune mais l’arbitre ,clément, avertissait simplement le fautif qui d’ailleurs s’empressait de recommencer à l’occasion suivante . BOUFFIER dans cette position de défenseur mettait en valeur toute ses qualités de pénétration et en partant de loin semait la panique à plusieurs reprises chez les jaunes locaux . Au milieu les deux récupérateurs alimentaient régulièrement le pourvoyeur VIAL qui distillait de superbes passes dont certaines auraient mérité une meilleure issue à l’image de ce tir pas assez appuyé par BIBERT . ARNOUX gênait à son tour considérablement les défenseurs adverses et était à deux doigts s’ouvrir le score . La Défense des rouges maîtrisait son sujet et à part une percée de BIAGGI suivi d’un tir non cadré, peu d’action inquiétait le bloc reillannais dirigé aujourd’hui par VENET de façon très efficace . C’est malheureusement sur un score vierge que les deux équipes allaient à la pause . À la reprise le scénario était le même et malgré leur domination les rouges ne se créaient pas beaucoup d’occasion et ne parvenaient pas à prendre l’ascendant sur leurs adversaires. Les jaunes eux se contentaient de contre menés à la suite de grands dégagements , c’est d’ailleurs à la suite d’un de ces Ballons en l’air que l’attaquant oraisonais le plus en vue restait sans voix devant l’arrêt spectaculaire réalisé par LATIL à la suite d’un tir puissant .On s’acheminait vers un 0/0 quand coup sur coup les rouges commettaient deux bévues dues à un manque d’attention qui profitaient aux jaunes d’oraison qui n’en demandaient pas tant ...la partie se clôturait sur cet incroyable scénario loin de refléter le fil du match .

Commentaires